Sélectionner une page

Témoignage des parents d’Hugo

« Bonjour,

voici notre ressenti sur votre travail d’art-thérapie avec notre enfant Hugo.

Situation jusqu’ici :

Très rapidement nous avons remarqué chez Hugo un tempérament très anxieux et craintif de tout ce qui est nouveau. Par exemple :


•  Il a toujours été très difficile pour lui d’être dans d’autres bras que ceux de ses parents ou de son assistante maternelle (avant d’intégrer la crèche à 2 ans).


• Une méconnaissance qui a commencé très tôt, dès 3 mois.


• Une timidité importante quand on rencontre notre famille ou des amis : il préfère se cacher le visage avec son doudou pendant…très longtemps. Quand enfin il est en confiance, cela passe. Mais cette attitude se réitère à chaque fois qu’on les revoit.


• La peur d’anticipation se traduit par des pleurs le plus souvent.


• Le mot “peur” revenait très souvent depuis l’été 2018, au moment où il a commencé à parler. Des pleurs qui souvent ne correspondaient à rien dans la réalité.


Nos impressions après toutes ces semaines de séances d’art-thérapie
(même s’il en a raté 3 à cause de sa pneumopathie) :


• On a le sentiment d’abord qu’il lâche prise de plus en plus. Il s’autorise à être enfin naturel en public. C’est donc beaucoup plus facile pour lui dans le rapport au groupe.

Par exemple : le week-end dernier, il est allé jouer avec ses cousins… sans être accompagné de son papa ou de sa maman.

• Toujours par rapport à l’autre, Hugo est capable depuis peu de demander quelque chose à un adulte (demander de l’aide par exemple) et commence clairement à s’affirmer, mais non par peur mais pour ce qu’il veut.


• Sur la peur des bruits (sonnerie, claquement porte, sèche main…) qui clairement parfois le paniquaient et l’obligeaient à se précipiter sur nous. Désormais il sursaute et surtout tente de savoir d’où cela vient.


• Concernant ses « peurs » il tente d’expliquer ce qu’il ressent plutôt que crier ce mot sans pouvoir en dire davantage.


Nous sommes donc très heureux de cette démarche mise en place à la crèche qui a permis à Hugo d’avancer et d’être plus serein avec l’autre. Il reste encore du chemin à faire, mais les progrès sont là.


Les parents d’Hugo. »

Témoignage des parents de Lucas

« Lucas a 3 ans et demi, c’est un enfant hypersensible depuis qu’il est tout petit. Il sur-réagit à des éventements qui pour la plupart d’entre nous sont insignifiants. Il a des peurs incontrôlées concernant certains bruits, certaines choses qu’il voit auxquels nous ne portons même pas attention.

Nous avons fait le choix de l’art-thérapie notamment pour l’aider à gérer sa peur des toilettes. En effet Lucas était capable de se retenir toute une journée pour ne pas faire ses besoins dans les toilettes. Sa peur incontrôlée des toilettes l’empêchait de passer cette grande étape de sa vie d’enfant. Après deux séances d’art-thérapie, Lucas est revenu un jour de l’école en disant qu’il avait envie de faire pipi sur les toilettes, et ce fut le déclic. Depuis ce jour là, il a dépassé cette peur qui s’était installée chez lui depuis plus de 6 mois et pour laquelle nous n’avions plus de solutions.

Lucas est un enfant très à l’aise quand il est dans le cocon familial : enjoué, dynamique, bavard…mais qui devient très réservé, anxieux lorsqu’il est confronté à un rassemblement de famille ou à des personnes qu’il ne connaît pas.

Avec Isabelle, Lucas a été très vite à l’aise. Elle a su gagner sa confiance grâce à sa bienveillance. Pour avoir assistée à certaines séances, j’ai vu Lucas participer avec enthousiasme, joie, sérénité à ce que lui proposait Isabelle… et c’est toujours avec grand plaisir qu’il y retournait. 

Les parents de Lucas »

Témoignage des parents de Rayanna

« Très bonne initiative !

Rayanna est plus dans la communication et le partage avec sa petite sœur. Elle ne fait plus de crises de colères. Elle se pose pour lire et jouer calmement avec sa sœur sans la repousser.

Elle est toujours réservée avec les inconnus et elle a plus envie de communiquer au téléphone avec les autres... »

Témoignages des personnels des établissements, des résidents et des familles sur les bienfaits de l’Art-thérapie


Personnes dépendantes en EHPAD

Le personnel : « Les personnes sont beaucoup plus calmes et apaisées après la séance d’art-thérapie. »

La fille d’une résidente : « Ma mère est beaucoup plus éveillée depuis qu’elle fait de l’art-thérapie, elle est beaucoup moins dans le repli. »

Les résidents du foyer logement

Thérèse : « Mes émotions douloureuses prennent moins de place, je ne rumine pas, je suis moins stressée après la séance. »

Yvette : « Ça me vide la tête et ça me fait du bien. »

Berthe : « Je suis contente de prendre du temps pour moi dans un petit groupe qui est calme. J’ai beaucoup aimé la musique avec la création. »